L'art-thérapie : pourquoi avoir recours à cette pratique ?

 

Parce que nombre d'entre nous hésitent à entreprendre une thérapie classique ou une psychanalyse, l'art-thérapie compte de plus en plus d'adeptes. Elle apparaît souvent, en effet, comme une chance nouvelle d'accéder à ses sentiments et à ses émotions refoulés "parce qu'elle travaille dans le “mine de rien, en utilisant une stratégie de détour, une ruse qui permet de contourner les résistances au changement", explique le Dr Jean-Pierre Klein, psychiatre et directeur de l'Inecat (Institut national d'expression, de création, d'art et de thérapie) de Paris.

 

 

Son principe ?

 

Se servir de la création artistique (peinture, théâtre, danse, collage, modelage, photographie, marionnettes) pour pénétrer les problématiques inconscientes de l'individu et le conduire à une transformation positive de lui-même. "Le but, reprend Jean-Pierre Klein, est de partir, dans le cadre d'un processus créatif, de ses douleurs, de ses violences, de ses contradictions pour en faire le matériau d'un cheminement personnel. Du pire naît ainsi une construction, une production qui tend vers l'art." (Stéphanie Torre)

 

 

Souvenirs d'itinéraires art-thérapeutiques.

 

 

Liens :

www.inecat.org

www.cles.com

 

Lire les articles : Les ateliers de la thérapie

                               Art & médecine

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now